NOM     :

Prénom :

 Adresse postale

     Voie et numéro :    

     Code postal :

Ville :

Pays ou Territoire (si hors de France métropolitaine)


    Adresse de courriel     (obligatoire, je m’engage à ne la communiquer à personne) :

      …………………………………

    Fille ou Garçon   (effacer la mention inutile)


    Elève, Parent d’élève, Professeur :(effacer les mentions inutiles)



Je déclare, par la présente, rejoindre le mouvement Evariste Galois


Pour rejoindre le mouvement. C’est GRATUIT  !


Ouvrez votre traitement de texte (word, adobe,……ou un fichier vide .txt du Bloc-Notes)

Sélectionnez le texte de l’encadré vert ci-dessous. Faites un « copié-collé » dans votre traitement de texte.

Complétez les renseignements. Sauvegardez le fichier complété et adressez le moi en pièce jointe à

                                                        gerard.cohenzardi@wanadoo.fr

Inutile de mettre un texte (sauf si vous le souhaitez) dans le message

lui-même ! Ecrire seulement :

                          Pour rejoindre le Mouvement Evariste Galois

Si vous voulez souscrire. Ce n’est pas du tout obligatoire…mais çà peut m’aider !

Dans le même fichier (que vous allez m’envoyer en pièce jointe) refaites un copié-coller du texte de l’encadré jaune ci-dessous. Et complétez-le.

Néanmoins, les petits cours d’eau faisant les grandes rivières, si vous m’adresser un billet de 5€ ,10 € ou 20 € dans une enveloppe adressée à

            Gérard Cohen-Zardi     17 avenue Albert 1er     95600 EAUBONNE


Et si vous êtes nombreux à le faire, je pourrais très vite payer un spécialiste pour mettre tous les cours en ligne (comme sur YouTube).

Si vous le faites, remplissez cette partie et poster votre enveloppe :

     FACULTATIF

 Je souscris pour la somme de…………….  
                                         (adressée par la poste)                             

___________________________________________________________________________


Si vous voulez obtenir les cours filmés, lire la démarche à suivre en page suivante. Sinon adressez-moi juste cette page.  




 Retourner à la page précédente